Menu

DIY recyclage de palette pour garden party réussie !

Nous avions pour projet de fêter enfin notre nouvelle maison et avons choisi la date des grandes vacances pour faire une garden party ensoleillée.

Au programme une trentaine d’invités et pour les asseoir nous avons pensé un meuble de jardin un peu particulier.

Il a fallu quelques palettes ( récupérées en déchetterie), des clous/vis pour les assembler, un vieux matelas (destiné justement à la déchetterie).

Pour agrémenter nous avons rajouté un matelas de plage comme dossier, un drap pour le matelas d’assise, et une table basse en palette.

Pour les accoudoirs des vieilles étagères et ni vu ni connu notre salon de jardin a été squatté toute l’après midi 🙂

Du coup il nous servira tout l’été !

IMG_8668 IMG_8671

Super potager

Notre potager riquiqui en mai a bien poussé ! Depuis quelques semaines nous récoltons des salades, de plus en plus grosses avec ce soleil ! Et hier la première courgette…

J’aurai aimé la laisser plus longtemps mais la chaleur ne lui convient pas. Elle atteint quand même le poids de 615 grammes, pas mal non?

Record à battre !

Et tout ça sans pesticides, juste avec de l’eau et beaucoup de patience. Je fais la pollinisation au pinceau à défaut d’avoir des insectes pollinisateurs dans le coin…

 

Bienvenue mon petit !

Le voilà notre composteur ! Quelques uns d’entre vous l’ont peut être déjà aperçu sur la page FB de Ikéa D&Vous, et il se montre enfin au grand jour !

Comme je l’ai dit précédemment, notre ville fournit gratuitement des composteurs, c’est top non?

Si vous n’en avez pas, contacter votre mairie, vous aurez peut être cette bonne surprise.

Quand nous l’avons monté il nous a paru gros et on s’est bien demandé où le mettre dans notre “petit” jardin. Puis nous avons trouvé la solution de le mettre à l’exterieur, près des poubelles.

Son emplacement est plus pratique, plus esthétique, il est même un peu caché.

Nous avons préparé un fond à base de feuilles et de branchages coupés puis jeter les premières pelures de légumes. La personne de la mairie nous a assuré que ce “gros” modèle allait vite se remplir… Let’s see !

Le DIY qui ne mange pas de pain !

Prenez un sac à pain (on demande poliment à son boulanger), un feutre posca de taille moyenne, et vous obtiendrez un sac tendance !

Oui car on en voit partout des Paper Bag, ça fleurit sur les blogs, ça arrive même en boutique, ces sacs fourre tout se faufilent partout !

Du coup j’ai craqué, j’ai recyclé 2 sacs à pain, je me suis énormément inspirée du blog By little Ones afin de réaliser mes propres sacs à bazar (et avouez que quand ils sont aussi beaux, ça passe carrément mieux, non?) en tout cas ils ont été validés semble-t-il par la partie adverse (le maniaque du couple) qui ne m’a absolument rien dit, limite il les trouve jolis.

Voilààààààààà un DIY recyclable, abordable (3/4€ le prix d’un posca) et qu’on réalise en 5′ chrono !

Ça vous plait ???

 

Avant/Après

Ce qu’il y  a de génial avec la couture, c’est qu’on peut toucher à tout.

Voilà comment j’ai transformé mon vieux pouf en siège plutôt tendance. Pas besoin de le mettre à la déchetterie, ni d’en racheter un autre il suffit de quelques idées et d’un peu de matériel.

Ce pouf je l’ai depuis 8 ans, et avant moi il appartenait à d’autres personnes depuis… je ne sais combien de temps.

En réalité j’en ai deux comme ça et dans le même état. Ce sont des poufs Ikéa qui étaient à l’origine rose ou violet mais dont les housses ont rétréci au fur et à mesure des lavages ou bien ont été abîmées par les travaux.

Donc j’ai cherché parmi mes jolis tissus une association et j’ai trouvé ce jaune banane/moutarde et ce tissu goutte de pluie assorti à mon mur vert d’eau.

Quelques prises de tête, quelques ourlets, épingles et coutures plus tard, voici le résultat.

J’adore ! Et vous?

DIY- le tutoriel des boites recyclées

Ma soeur nous a offert de jolis torchons pour notre nouvelle cuisine, enroulés dans un packaging assez inattendu pour ce type de produit: une boîte en métal.

En plein déménagement et avec l’optique de “tri”, je pensais les jeter, quand je me suis finalement dit qu’elles seraient bien pratiques pour faire de jolis pots à crayon ou des pots de conservation pour le riz, les pâtes…

D’habitude je recycle mes boites de thé préférées: Kusmi Tea, alors autant faire de même avec celles-ci !

Vous aurez besoin de:

-1 boite

-1 joli papier (Les papiers japonais de chez Adeline Klam sont parfaits ! Ils sont assez épais pour ne pas être transparents, et souples pour s’adapter parfaitement à la forme de la boite)

-1 colle en baton (c’est ultra résistant !)

-du masking tape éventuellement (ceux que j’ai utilisé viennent de chez Hema, mais mes préférés sont ceux de Lovely Tape)

-du matériel: règle, ciseaux, crayon

-une quinzaine de minutes

 

Désolée, je n’arrive pas à poster plus d’une photo par article, alors vous trouverez le tutoriel en photos sur mon blog pour ceux qui le souhaitent en cliquant ici.

Sinon, voici le pas à pas écrit:

1. mesurer avec un mètre de couturière le diamètre /circonférence de la boite, on arrondit au centimètre supérieur.

2. mesurer la hauteur de la boite

3. couper le papier aux dimensions trouvées

4. encoller le papier, puis l’appliquer délicatement sur la boite

5. faire de jolies finitions -si besoin- avec une bande de masking tape

Et voilà votre boite est prête !

Pas mal, non pour des boites qui devaient finir à la poubelle… ?

 

Retour en arrière ?

Hello et bon début de semaine à tous !

Nous faisons un retour en arrière aujourd’hui, non pas dans notre objectif, bien au contraire 😉

Plutôt un retour au passé.

Auparavant, soit on faisait de la récup’, soit on s’achetait des meubles grossiers mais avec une durée de vie illimitée.

Nous avons opté pour la récup’. Ma mère et ma grand-mère étaient fans de brocante. J’aimais petite les accompagner à la recherche de petits trésors.

Aujourd’hui, plus besoin de sortir de chez soi, Le Bon Coin apporte les trésors directement là où vous êtes (train, bureau, canapé…)

Comme nous avons une grande maison à meubler (et presque pas de meuble pour faire du Home Stagging) nous avons opté pour deux options:

– acheter du neuf pour notre lit (Brimnes), un beau canapé et fauteuil neufs aussi

– faire de la récup’ pour le reste.

 

Les avantages à faire de la récup’:

– économique: au moins 50% du prix de vente en magasin

– écologique: le meuble ne finit pas à la déchetterie

– créatif: on peut s’amuser à relooker le meuble, et masquer ainsi les petits défauts éventuels (rayures, accrocs…)

D’ailleurs sur ce dernier point, je suis une grande fan de Pinterest et il y a beaucoup d’idée pour “hacker” les meubles ikéa, c’est bluffant !

Je vous joins mon board “déco”

Du coup grâce à LBC, nous avons déniché une nouvelle lampe Fuga pour notre entrée, en 2 spots pour 10€ (spots fournis). Nous étions allé en magasin quelques jours avant mais l’article était épuisé

Ne t’inquiète pas Ikéa, nous ne t’abandonnons pas, nous passons presque tous nos week-ends chez toi 😉

 

 

A elle

Je ne peux pas vous donner de conseils de grand-mère sans vous présenter la mienne. Je pense que j’ai passé les meilleurs moments de mon enfance auprès d’elle. De ses conseils, j’ai retenu qu’il ne faut pas trop consommer, surtout quand on voit la quantité de cadeaux qu’ont les enfants à présent. Après tout, elle, “n’avait que des oranges”.

Cette rengaine qui revenait régulièrement et que vous avez surement du entendre de la part de vos grands-parents.

Ma grand-mère cousait pour sa maison, tricotait pour nous. Mon cache-coeur de danseuse, c’était elle, ma jupe qui grattait aussi.

De l’autre côté j’ai une grand-mère qui ne coud plus, mais qui me faisait petite de magnifiques costumes chaque année. Les tissus brillaient, et c’était un vrai plaisir que de déballer le costume et de le passer.

Robin a eu une grand-mère qui cousait des vêtements pour de grandes maisons de couture, et faisait à ses petits enfants des vêtements, du plus simple au plus compliqué.

Pour ma part je me suis lancée dans cette aventure en 2009. J’ai commencé par faire des coussins autour de moi, puis des pochettes, avant de tenter l’aventure des vêtements il y a trois ans. Car rien ne prend plus de valeur que quelque chose fait main, et avec amour.

Côté geste pour la planète… je récupère sur les vieux sacs les attaches, les zips, parfois des morceaux de cuirs. Je récupère sur les vêtements boutons, tissu, et autres choses pouvant m’intéresser. Un plaid que je n’utilise pas? Il peut faire un bon molleton, et venir protéger quelque chose…

Voilà mon héritage, que j’espère pouvoir transmettre un jour à mon tour.

Mon blog: By Lili Harroz

 

La liste- nos achats

Voici nos achats et leurs utilités:

– rideaux + tringles à rideaux: pour fenêtres du salon et porte d’entrée -> économiser l’énergie

– nouvelle double couette été/hiver (et du coup nouveaux oreillers et linge de lit): pour chambre-> économiser l’énergie, mode de vie plus sain (nos oreillers ont pris un coup d’humidité)

– plafonnier + 4 ampoules LED -> pour cuisine -> économiser l’énergie, optimiser l’éclairage avec un éclairage unique

– piles + piles rechargeables: pour divers électroménager + appareils électroniques -> vie pratique

– grande poubelle: pour buanderie -> trier les papiers&plastiques, tri &recyclage

Nous voulions des bacs de tri empilables mais ils étaient immenses, nous avons choisi pour le moment une poubelle unique qui s’ajoute à notre poubelle à multiple compartiments de notre cuisine.

– rallonge + multi prise avec interrupteur -> économie d’énergie, vie pratique

– tapis: pour le salon -> économie d’énergie

– boites de conservation en verre : pour les restes -> recyclage des restes, mode de vie plus sain

 

Notre caddie était bien chargé, merci Ikéa !

La liste – Les courses

C’est au Ikéa Plaisir que nous avions rendez-vous vendredi après midi. Aller faire ses courses à Ikéa en dehors du week-end, quel plaisir justement ! Il y avait nettement moins de monde et nous avons pris le temps d’aller, de revenir à un point, de réfléchir, de compter…

La liste nous indiquait beaucoup de choses: un frigidaire, une machine à laver, des rideaux, des éco-mousseurs, un mitigeur, une pomme de douche, des rideaux& tringles, luminaires, bacs de tri, compost,…

Nous n’avons pas tout trouvé.

Nous avions écarté certaines choses achetées entre temps (frigidaire et mitigeur) et le compost (il se trouve qu’il y en a un en pièces détachées ds notre jardin)nous avons cherché la machine à laver, en vain et avons donc décidé de passer à la suite.

Nous avons trouvé beaucoup de choses, de quoi mettre en place les conseils du coach. Nous nous sommes inspirés de certains blogs pour nos achats…